Nouvelles

Roland-Garros : Osaka se retire alors que Federer et Serena font des départs gagnants

Naomi Osaka a annoncé qu’elle se retirait de Roland-Garros lundi après avoir été menacée de disqualification pour avoir boycotté les fonctions médiatiques, tandis que sur le terrain, Roger Federer, Serena Williams et Iga Swiatek ont ​​tous atteint le deuxième tour.

La star japonaise Osaka, quadruple championne du Grand Chelem, a déclaré avant le tournoi qu’elle n’assisterait pas aux conférences de presse pour protéger sa santé mentale, affirmant que les enquêtes traditionnelles d’après-match sont comme ” donner des coups de pied aux gens quand ils sont à terre”.Elle a refusé de parler aux médias après sa victoire au premier tour dimanche.Les organisateurs des quatre tournois majeurs — les Opens d’Australie, français et des États-Unis ainsi que Wimbledon — a répondu en infligeant une amende de 15 000 $ à la numéro deux mondiale et en la menaçant de sanctions supplémentaires, y compris son défaut de paiement de Roland Garros. Mais la jeune femme de 23 ans a déclaré qu’elle souffrait de dépression depuis qu’elle avait remporté son premier Chelem lors de la tristement célèbre finale de l’US Open il y a trois ans contre Serena Williams, et s’est retirée de l’événement. “La meilleure chose pour le tournoi, les autres joueurs et mon bien-être, c’est que je me retire pour que tout le monde puisse se concentrer à nouveau sur le tennis qui se passe à Paris”, a écrit Osaka dans un communiqué sur Twitter. “La vérité est que j’ai souffert de longues périodes de dépression depuis l’US Open en 2018 et j’ai eu beaucoup de mal à y faire face.” Osaka est l’une des plus grandes stars du tennis et l’athlète féminine la mieux rémunérée au monde.Federer impressionne au retour

Sur le court Philippe Chatrier, Federer n’a lancé que sa deuxième campagne à Roland-Garros en six ans avec un limogeage impressionnant de Denis Istomin.Federer, 39 ans, à égalité avec Rafael Nadal sur 20 titres en simple du Grand Chelem, a battu l’Ouzbek Istomin 6-2, 6-4, 6-3.Federer est arrivé à Roland-Garros après avoir joué seulement trois matches depuis sa défaite en demi-finale de l’Open d’Australie contre Novak Djokovic l’année dernière, avant que la pandémie de Covid-19 ne frappe. Le grand suisse a perdu contre Pablo Andujar lors de sa première sortie sur terre battue de la saison plus tôt ce mois-ci à Genève, mais a frappé 48 vainqueurs alors qu’il courait vers la victoire sur Istomin. Il avait tenu à minimiser toutes les pensées qu’il pouvait ajouter à son titre de Roland-Garros 2009 à l’approche du tournoi, mais était plus positif après sa victoire. “Pour moi, revenant après plusieurs mois ou plus d’un an de rééducation, la lumière au bout du tunnel ou le bâton de mesure a toujours été de pouvoir revenir à un bon niveau contre de bons joueurs”, a déclaré Federer. “J’espère que Wimbledon sera cet endroit. Peut-être qu’il y aura même quelque chose ici à Paris. On verra.” Il affrontera ensuite le vainqueur de l’US Open 2014, Marin Cilic.Serena, Swiatek à travers Plus tard lundi, Serena Williams a survécu à une brève frayeur contre la Roumaine Irina-Camelia Begu pour s’imposer 7-6 (8/6), 6-2 lors du tout premier match officiel de Roland-Garros. Le joueur de 39 ans, toujours derrière le record absolu de Margaret Court de 24 titres en simple du Grand Chelem, a sauvé deux points de set dans le tie-break du premier set mais a dominé à partir de ce moment. “Ce n’était pas facile dans ce premier set. J’étais debout et j’avais l’impression d’avoir quelques opportunités”, a déclaré Williams, qui affrontera ensuite la compatriote de Begu, Mihaela Buzarnescu. Le match sous les lumières sur le court Philippe Chatrier s’est joué à huis clos en raison d’un couvre-feu de 21h imposé par le gouvernement français en raison du Covid-19.La championne en titre Swiatek, qui fête ses 20 ans, a battu sa bonne amie Kaja Juvan 6-0, 7-5 sur le court Philippe Chatrier.Swiatek, qui est devenue la première championne polonaise du Grand Chelem en simple en octobre dernier, a frappé 22 vainqueurs dans une ouverture impressionnante à sa candidature pour un deuxième triomphe consécutif à Roland Garros. “J’ai essayé de mettre ça derrière moi (en tant que champion en titre) et de l’utiliser de manière positive parce que je sais juste que je me sens bien ici”, a déclaré la huitième tête de série. Medvedev termine sa course misérable Daniil Medvedev, qui avait perdu au premier tour lors de ses quatre précédentes apparitions dans le tournoi, a mis sa mauvaise forme sur terre battue derrière lui en battant le dangereux Alexander Bublik 6-3, 6-3, 7-5.Le double finaliste du Grand Chelem était trop fort pour le Kazakh Bublik, établissant un match nul au deuxième tour contre le joueur américain Tommy Paul. “C’était un bon match et je me suis très bien entraîné”, a déclaré Medvedev, deuxième tête de série. Le Russe vise à profiter de sa position dans la moitié opposée du tirage au sort contre les 13 fois champions Nadal, Djokovic et Federer, tandis que la quatrième tête de série Dominic Thiem a été éliminée dimanche. Ailleurs, la sixième tête de série Bianca Andreescu a été éliminée après avoir perdu un match marathon au premier tour avec la numéro 85 mondiale slovène Tamara Zidansek 6-7 (1/7), 7-6 (7/2), 9-7.La quatrième tête de série Sofia Kenin, finaliste perdante de l’année dernière, s’est cependant battue, devançant la championne 2017 Jelena Ostapenko 6-4, 4-6, 6-3. (AFP)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button